Carrière mans

Le Mans, des opportunités qu’il faut aller chercher

, par Marie Roques

Il ne faut pas se voiler la face, la ville du Mans ne regorge pas d’offres d’emploi pour les cadres. Pour autant, il s’agit d’un bon compromis pour les familles souhaitant se mettre au vert tout en gardant une activité professionnelle motivante. Les entreprises du département et notamment les PME, recherchent régulièrement des talents pour leurs fonctions support. Des postes sont également à pourvoir dans le secteur de l’agroalimentaire ou encore des assurances.

 

Accessible en moins d’une heure en TGV depuis Paris, Le Mans bénéficie d’un emplacement stratégique. Néanmoins, “il s’agit d’une ville où l’on passe, mais où l’on ne s’arrête pas,” observe Étienne Poirot-Bourdain, co-gérant du cabinet Variant RH Consultants. Une situation qui a un impact direct sur l’économie de la zone. Selon les chiffres publiés par la CCI LeMans – Sarthe, 39 % des entreprises de la région estiment que leur activité a été stable au dernier trimestre 2014. Pour autant, pour les prochains mois, alors que la moitié des dirigeants envisagent une stabilité du niveau d’activité, les prévisions de baisse restent marquées. Dans ce contexte, trois quarts des entreprises ont maintenu leur effectif permanent. Seules 9 % ont recruté en CDI.

 

L’emploi sinistré

Il faut également savoir que la ville se caractérise par une baisse importante de ses effectifs salariés qui ont reculé de 3,3 % entre2009 et 2014. “À titre de comparaison, le même indicateur dans la région Pays de la Loire a progressé de 2,2 % pendant cette période, constate Michèle Sallembien, directrice territoriale pour l’Apec. Le Mans est la troisième zone d’emploi des Pays de la Loire derrière Nantes et Angers. La ville concentre 10 % des entreprises de la région et 82 % ont moins de 10 salariés.” Pour autant, l’association a repéré 13 600 projets de recrutements de cadres au Mans et ses environs en 2015, soit 10,3 % des prévisions de recrutement de la région. Selon cette spécialiste, ces embauches concernent des secteurs très diversifiés comme la banque-assurance, la chimie ou encore l’énergie. “Le marché de l’emploi cadre n’est pas très simple à caractériser, expose, de son côté, Étienne Poirot-Bourdain. Comme partout ailleurs, cela tient à la situation decrise que l’on connaît à l’heure actuelle.” Selon lui, le marché caché au Mans est extrêmement important et ne permet pas d’avoir une visibilité précise sur la situation. Il explique également que les candidats sont difficiles à trouver. “Même sur des postes intéressants, les profils que nous contactons disent qu’ils préfèrent aller ailleurs, sans savoir pourquoi, constate-t-il régulièrement. Nous avons beaucoup de mal à faire venir les cadres d’autres régions.” Quand on se trouve sur place avec la motivation et l’envie de venir s’installer au Mans, les choses ne semblent pas beaucoup plus faciles.“Le marché est tendu, confirme Émeric Lebreton, directeur général du cabinet Orient’action. Les opportunités existent, mais elles sont à saisir par le biais de connaissances et par réseau. Les offres d’emploi formelles ne sont pas très nombreuses.” Autre obstacle une fois que l’on a trouvé un poste intéressant, il est ensuite difficile d’évoluer et de changer d’entreprise ou de secteur. “Il y a peu de mobilité. S’installer au Mans peut répondre aux attentes d’un cadre en dernière partie de carrière”, suggère Émeric Lebreton.

 

Les assurances, l’automobile, l’agroalimentaire

Une fois ces éléments pris en compte, il faut tout de même souligner qu’il existe des offres d’emploi susceptibles d’attirer les cadres. “Sur les prévisions de recrutement, trois grandes fonctions se détachent, souligne Michèle Sallembien pour l’Apec. La production avec des postes de responsables de production ou d’ateliers, les fonctions support dans les services achats, logistique, qualité, des profils de commerciaux et d’ingénieurs et chargés d’affaires pour les PME locales.” Pour les sièges des grands groupes installés au Mans, les recrutements de cadres se font essentiellement sur les fonctions support dans les services juridiques, le contrôle de gestion, le Web marketing ou encore l’informatique. “Il y a un besoin important d’ingénieurs informatiques et spécialistes du Web au sens large”, remarque Michèle Sallembien. Le Mans regroupe de nombreuses entreprises à forte valeur ajoutée dans le secteur des nouvelles technologies qui bénéficient de conditions de travail avantageuses. “Une entreprise comme Alsetex, spécialisée dans les systèmes et services pyrotechnologiques dédiés, notamment, au maintien de l’ordre est installée en pleine nature au milieu de 200 hectares de forêt”, illustre Étienne Poirot-Bourdain. Dans un autre registre, il faut également savoir que le plus gros employeur local après l’hôpital reste les Mutuelles du Mans Assurances (MMA) qui rassemble 3 000 personnes. Selon les spécialistes interrogés, des opportunités existent également dans le secteur de la sous-traitance automobile avec des acteurs comme NTN transmissions Europe qui recrute de manière régulière. Des postes de responsable qualité sont proposés mais aussi des contrôleurs de gestion et des responsables maintenance. “D’une manière générale, nous avons des difficultés à trouver des profils qualifiés sur place, regrette Étienne Poirot-Bourdain. Les jeunes Sarthois qui vont faire leurs études à Angers, Paris, Nantes ou Rennes ne reviennent pas après. Je suis toujours étonné du nombre de personnes que je rencontre qui ne sont pas sarthoises.” Avant de venir s’installer au Mans, il faut également savoir que la ville rassemble une majorité de PME. Une perspective qui, à première vue, n’attire pas forcément les cadres qui préfèrent travailler au sein de grands groupes mais qui peut pourtant offrir de belles évolutions de carrière. “Dans les PME, les cadres sont souvent directement impliqués dans la prise de décision et participent activement au développement des entreprises, illustre Émeric Lebreton. Si le collaborateur est performant, il peut très vite prendre des responsabilités.” Le secteur industriel et notamment l’agroalimentaire et l’automobile, est également un important pourvoyeur de cadres au Mans. Les entreprises recherchent régulièrement des profils de chef d’équipe. Des opportunités sont également identifiées du côté de l’aéronautique, la métallurgie et la mécanique sur des postes d’ingénieurs généralistes, ou en bureaux d’études. “Des offres pour des postes de cadre de santé sont régulièrement publiées”, ajoute Michel Bertrand, chargé de mission emploi-formation au sein de Sarthe Développement.

 

 

Des loyers attractifs

Au-delà de sa proximité avec Paris, Le Mans présente aussi l’avantage d’être une ville à taille humaine avec un tram réputé agréable qui dessert les points névralgiques de la cité. “Il existe aussi un dynamisme culturel et sportif intéressant, assure Michèle Sallembien. Les habitants sont réputés accueillants.” Autre argument de poids, surtout pour les cadres parisiens, les loyers au Mans font partie des plus bas de la région Pays de la Loire après Laval. Un élément non négligeable surtout pour les familles. “La mer est à environ deux heures en voiture, ajoute Étienne Poirot-Bourdain. Le Mans est situé dans une zone de pleine nature, la vie n’est pas très chère, même par rapport à d’autres ville de province. Le constat est flagrant, notamment sur les marchés.” Au niveau du patrimoine culturel, il faut également savoir que la ville possède l’une des plus anciennes murailles gallo-romaines très bien entretenue, ainsi qu’une cathédrale habillée de vitraux anciens et très célèbres. “De nombreux films sont tournés au Mans car le cœur historique est resté authentique aux allures médiévales”, ajoute Étienne Poirot-Bourdain. Chaque année, en juin, Le Mans vibre au rythme des 24 heures du Mans, la mythique course automobile et attire de nombreux visiteurs. Autant d’arguments qui finiront de convaincre même les plus réticents.

 

 

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires