Carrière emplois net

32 % des 20-30 ans ont déjà consulté une offre d’emploi sur Facebook

, par Pierre Tourtois

Selon une étude de la plate-forme de recrutement JobTeaser et de l’Edhec, les 20-30 ans utilisent de plus en plus les réseaux sociaux pour leurs recherches de postes.

JobTeaser et l’Edhec ont sondé, en mars dernier 1 362 étudiants et diplômés concernant leurs pratiques en matière de recherche d’emploi. Les résultats de cette enquête montrent, notamment, que les jeunes ont de plus en plus recours aux réseaux sociaux et au mobile. Ainsi, 32 % des personnes interrogées ont déjà lu une offre ou de stage sur Facebook. Ces démarches ont débouché dans un tiers des cas sur une candidature en bonne et due forme. Dans la même veine, 34 % suivent a minima une page entreprise et la consultent régulièrement : 30 % des répondants confirment même leur intérêt pour les campagnes de recrutement. Et 80 % des étudiants sondés “attendent que les contenus relayés portent sur des offres de stage ou d’emploi!”.

 

Twitter à la traîne, LinkedIn en pointe

À ce jour, 45 % des répondants possèdent un compte Twitter, mais seulement 2 % ont déjà postulé à une offre sur le réseau. Toutefois, la tendance pourrait s’inverser, notamment grâce aux plus jeunes : 67 % des étudiants interrogés attendent des sociétés qu’elles diffusent leurs annonces d’emploi sur Twitter. Cette volonté d’intégration sur le marché du travail se confirme avec le succès grandissant des réseaux sociaux professionnels : 90 % des étudiants possèdent ainsi un compte (LinkedIn la majorité du temps) et 78 % d’entre eux le consultent au moins une fois par semaine. Plus largement, 84 % des sondés ont déjà lu une annonce diffusée sur ces réseaux et 47 % ont fini par envoyer leur candidature. Enfin, 39 % y ont été approchés par un recruteur, contre 34 % en 2016.

 

Les smartphones poursuivent leur montée en puissance

Au-delà des réseaux sociaux, les smartphones sont de plus en plus utilisés lors des recherches d’emploi. 74 % des répondants ont consulté une offre via leur mobile et 20 % -contre seulement 5 % en 2014- l’ont même utilisé pour envoyer leur candidature. Et dans la moitié des cas, les 20-30 ans -notamment les jeunes diplômés- ont déjà téléchargé une application mobile dédiée à l’emploi.

Pierre Tourtois


Sur le même thème