Actualités remuneration_jeune_courriercadres

Génération Y : un rapport nouveau à la rémunération

, par Marie Roques

Les jeunes attendent aujourd’hui que leur employeur innove en matière de versement de leur rémunération, selon ADP. Plus loin, ils ne seraient pas contre des conseils en matière de gestion de leurs finances. Un élément qui pourrait même jouer sur leur fidélité vis-à-vis de leur employeur.

 

Les attentes de la génération Y en matière de rémunération sont bien différentes de celles de leurs aînés. Selon une étude menée par ADP, un tiers des Millenials déclarent être heureux au moment du versement de leur salaire. 32 % décrivent même un sentiment de joie, mais aussi d’accomplissement.
Autre enseignement important, les jeunes salariés privilégient toujours le virement bancaire pour le versement de leur salaire, mais témoignent d’attentes particulières quant aux options de paiement que leurs employeurs pourraient leur offrir. Selon ADP, dans les dix prochaines années, les Millenials seront ouverts à des versements via une plate-forme numérique. 61 % évoquent la possibilité d’utiliser leur téléphone mobile, 51 % une carte préparée et 35 % la cryptomonnaie.

 

Outils et conseils

Sans surprise, l’étude d’ADP met également en avant des différences générationnelles importantes en matière de gestion des revenus. Pour 45 % des Millenials, la possibilité de bénéficier de la part de leur entreprise de conseils concernant la gestion de leurs finances pourrait les motiver à accepter une offre d’emploi. Et pour 22 %, l’accès à des outils de budgétisation et d’épargne proposés par un employeur pourrait faire la différence dans l’acceptation d’une offre d’embauche.
Pour obtenir des conseils financiers, deux tiers de jeunes interrogés consentiraient à communiquer leurs informations personnelles à leur employeur contre un tiers de leurs aînés.

“Presque tous les employeurs interrogés s’accordent à dire que la santé financière du salarié influence directement leur organisation, leur productivité et leur engagement, commente Carolis Fontelas de Carvalho, président d’ADP en France et en Suisse. Pour séduire la génération Y, ils doivent prêter particulièrement attention à leur méthode de paie et envisager des options de versement alternatives. Par ailleurs, personnaliser les options de paiement et proposer des conseils en gestion de revenus peut aider une entreprise à se démarquer, pour attirer et fidéliser les meilleurs talents.”

 
 

Marie Roques

Marie Roques
Rédactrice en Chef


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires