Actualités shutterstock_1723055614 (1)

Covid-19 : “Le télétravail doit être favorisé le plus possible”

, par Mathilde Seifert

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a présenté une nouvelle cartographie de l’épidémie. De nouvelles villes dont Paris font l’objet de nouvelles mesures sanitaires. Des restrictions supplémentaires étaient attendues aussi bien dans la sphère privée que publique.

“Il est encore temps d’agir, les mesures ont pour objectif de sortir de la trajectoire actuelle”, rassure Olivier Véran. En dévoilant cette nouvelle cartographie de la France, le ministre a également partagé plusieurs types de zones d’alerte. Un certain nombre de territoires passent, à partir de samedi, en zone d’alerte renforcée. Les villes concernées sont Lille, Toulouse, Saint Etienne, Rennes, Paris et la petite couronne, Rouen, Grenoble et Montpellier.

La fermeture des bars et restaurants à partir de 22 heures en zone d’alerte renforcée a été annoncée mais également la fermeture totale des salles de sport. La Guadeloupe et la métropole d’Aix-Marseille sont, quant à eux, placés en zone d’alerte maximale. Cette nouvelle implique la fermeture totale des bars et restaurants.

 

LIRE AUSSI : Comment le télétravail devrait bousculer l’immobilier d’entreprise

 

Outre ces restrictions, le respect des gestes barrières, le port du masque, la distanciation sociale, et la réduction des interactions sociales, sont toujours d’actualité autant dans la sphère privée que publique. “L’effort collectif est la clé de notre capacité à maîtriser ce virus”, explique Olivier Véran.

Le ministre a donc rappelé les recommandations du gouvernement en matière de télétravail. “Dans la sphère professionnelle, le télétravail doit être favorisé le plus possible”, insiste Olivier Véran. Selon l’activité de chacun des employés, les entreprises pourront adapter ce mode de travail. Dans les métropoles en alerte renforcée, le télétravail est d’autant plus recommandé. En effet, cette organisation a su faire ses preuves depuis plusieurs mois maintenant.

 

LIRE AUSSI“Le télétravail, ça ne s’improvise pas” : Comment l’encadrer réellement

 

 

Avatar

Mathilde Seifert


Sur le même thème